Impressions sonores: Stress – Renaissance II

15 oct 2011    

Pour commencer j’aimerais juste mettre une petite chose au clair : ne fait pas de , ou n’en fais plus pour être exact. Parce que bon, je dois quand même avouer que avait bien cette attitude et ce son hip hop à l’ancienne que j’apprécie. Mais là c’est fini, fait de la pop grand public et c’est tout. C’est un peu notre Black Eyed Peas romand pour vous donner une image. Et attention lorsque je parle des Black Eyed Peas, ce n’est pas forcément un compliment.

Enfin bref, après avoir remis les point sur les i, je peux maintenant en toute tranquillité vous parler de son dernier album nommé . Album qui vient après renaissance I bien sûr mais pourtant qui n’est pas une suite. Dans l’opus précédent, le thème récurrent était la politique, on y voyait un engagé, un révolutionnaire, ce qui entre parenthèse, n’avait pas toujours plus à notre loyal Freysinger.

Et même si, la nouvelle couverture nous annonce quelque chose de similaire, se sera tout autre chose : ici Stress nous parle de Stress, ou plutôt, il faudrait dire Stress nous parle de Andres Andrekson, ce qu’il est en dehors de la scène.

Et Stress n’y va pas de main morte lorsqu’il veut exprimer cette différence. Déjà, le premier morceau parfaitement avec son titre, puisqu’il se nomme « Fuck Stress ».

Andres, tout au long de l’album se livre, se raconte. Il nous révèle les difficultés qu’il a avec ses problèmes de dos ou avec ses problèmes de couple. Des difficultés qu’il a de vivre en temps que Stress, personnage public important. Mais ne sortez pas les mouchoirs et les violons car heureusement Andres ne s’arrête pas là.

Il y a aussi des chansons plus légères ou Stress fait la bringue, ou Stress se fait un cocktail, ou Stress salut son public. Et ainsi, de chanson en chanson, on remarque que Andres « Stress » Andrekson met tout simplement les choses à plat : voilà qui je suis, et je n’ai pas honte de l’être. Je m’assume et si vous n’êtes pas content, merde. On peut supputer donc que cet opus soit la preuve musicale de la renaissance de l’artiste, de l’acceptation de ces deux êtres.

Ce qui est une très bonne chose !

Mais parlons musique maintenant. A la première écoute, comme dans ses précédents albums d’ailleurs, on découvre que les productions ne cassent pas la baraque. Il y a deux/trois bonnes idées comme dans « Drama Queens » qui nous ramène dans les années 80 ou « Cassao » avec ses guitares gitanes mais sinon on assiste à de la pop sauce MTV sans véritable saveur, sauf peut-être celle du vocodeur malheureusement. Ce qui doit faire, cela dit, le bonheur de nos confrères suisses-allemands.

Enfin ne nous plaignons pas trop car l’artiste a quand même eu la divine idée d’arrêter de chanter. Il se remet enfin à « rapper », entre guillemets pour le plus grand respect de nos fragiles oreilles.

Voilà, vous l’aurez compris je pense, est un bon album à allez voir en concert, parce que n’oublions pas que Stress est un grand Showman, c’est clair. C’est aussi un bon album à lire dans son salon ou dans le bus mais malheureusement ce n’est pas un bon album à écouter dans son salon ou dans le bus.

Bien entendu, ce n’est que mon impression…

Impressions sonores

A propos de l'auteur:

L'auteur n'a pas encore configuré son profil

Commentaires Facebook:

No Responses to “Impressions sonores: Stress – Renaissance II”

Leave a Reply


Warning: Unknown: open(/home/www/a167fa605b0d6dbe15f34f923929d408/tmp/sess_856f455ce2d297c253b52c0dbc84ca10, O_RDWR) failed: Disk quota exceeded (122) in Unknown on line 0

Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/home/www/a167fa605b0d6dbe15f34f923929d408/tmp) in Unknown on line 0