Impressions sonores: 1995

23 oct 2011    

Ce groupe parisien est composé de 5 jeunes rappeurs de talents, nommé , , , et qui manient jeux de mots, allitérations et autres diérèses, avec une dextérité surprenante pour l’époque actuelle. Et bien sûr, ils sont accompagné de ’ qui est bien présent, qui a son importance dans le groupe, ce qui est aussi assez rare en ces temps stériles et régies par , ou . Avant c’était ça le  : un Dj qui met des break beat à faire pleurer l’audience, et des Mc’s qui complètent le spectacle. Mais maintenant on assiste à un mc’s, souvent seul qui , entre guillemets, sur des productions électronique assez froides tout compte fais. Bon, bien sûr je généralise un petit peu.

Mais là, pour une fois, c’est tout autre chose !

1995 c’est leur nom. Ca veut dire 1995. Et bien que se soient des p’tits jeunots, ce n’est pas pour annoncer leur année de naissance. Non, si ils ont décidé de s’appeler comme ça, c’est parce qu’ils considèrent, et à très juste titre, que c’est l’année centrale de l’âge d’or du français. Et pour les plus mauvaises langues, OUI je confirme, il y a eu un âge d’or du français. C’est cette époque magique, qui parait très lointaine maintenant, où se côtoyait Les Sages Poètes de la Rue, , , les , les graffitis sur les trains, les licornes et les arc-en-ciel brillants de milles feux. C’est cette époque où parler de la culture Hip Hop avait encore un sens.

Et si je vous parle de ces nouveaux venus, c’est aussi parce que grâce à eux, on retrouve un peu cette énergie d’antan : des très bonnes productions à l’ancienne, sans trop de chichis, des paroles bien construites dites avec des flows inventifs et ardent et surtout une énergie loin de la pop et proche de la rue.

Et pour complémenter tout ceci, ils ont eu l’astucieuse idée de produire un max de vidéos sur internet. Ils ont compris que c’est ce que veulent les gens maintenant, car on ne fais plus qu’écouter, on veut de l’image, quelque chose à croquer avec les yeux. Et de l’image, ils en font de la bonne, sans beaucoup de moyens mais avec beaucoup d’humour et d’adresse. (Je vous motive à aller regarder leur jouissif clip « la Flemme », qui image parfaitement ce que je viens de dire.)

Bref, le tout mélangé donne un résultat de très bonne qualité, qui a fait voyager leur nom à une vitesse folle. Il y a un an, ils étaient totalement inconnus et maintenant leurs vidéos ont plusieurs centaines de milliers de vues et les directeurs artistiques se les arrachent.

Mais moi ce que j’aime le plus dans cette histoire c’est que pour le moment ils s’en foutes de tout ça. Eux ce qu’ils veulent, c’est juste de ne pas se ramasser dans un battle, graffer des conneries et pouvoir faire leur son bien à eux, bien à l’ancienne. Enfin vous l’aurez compris pour moi c’est un très gros coup de cœur ce soir.

Et je pense qu’il vont faire un gigantesque, mais que dis-je, un gargantuesque carton samedi prochain, c’est à dire le 29 octobre, au Kab de l’, ici même à Genève !

Et pour une fois, je ne pense pas que ce soit simplement une de mes impressions…

Emissions, Impressions sonores

A propos de l'auteur:

L'auteur n'a pas encore configuré son profil

Commentaires Facebook:

No Responses to “Impressions sonores: 1995”

Leave a Reply


Warning: Unknown: open(/home/www/a167fa605b0d6dbe15f34f923929d408/tmp/sess_cdbf2eda1e7b2fdc897086e922e07864, O_RDWR) failed: Disk quota exceeded (122) in Unknown on line 0

Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/home/www/a167fa605b0d6dbe15f34f923929d408/tmp) in Unknown on line 0