Découverte: Play Patrik

12 nov 2011    

J’avais déjà parlé de l’amour de nos amis alémaniques pour la langue française. Mais je n’avais pas encore pu dénicher un artiste suisse allemand chantant en français et digne d’être chroniqué. Cette semaine, au milieu d’une pile de CDs dont la majorité m’a fait saigner des oreilles que notre producteur nous a laissé comme une dernière chance avant de les jeter au feu, j’ai finalement trouvé une perle. Et ça plane pour moi, puisque j’ai déterré , le bernois.

Ce n’est pas simplement une impression personnelle. C’est un peu son objectif. Il le dit lui-même sur internet et il a même cité cette énorme référence, ce monument du playback, dans une chanson sur les années 80 dans son avant-dernier album, au milieu d’une foule d’autres musiciens de qualité variable, de à , ou comme il le prononce « Durand Durand ». On sent bien que c’est très français dans l’esprit. Et justement, comme le disait , son but c’est justement de faire danser dans les soirées de monsieur Durand.

En écoutant L’OVNI qui m’a fait découvrir , l’EP , je vous avoue qu’à première vue, j’ai plutôt eu envie de rire que de crier au génie. D’autant plus que ce disque est sorti le 1er avril, ce qui a commencé à me faire avoir quelques doutes sur la manière dont je devais l’écouter. Et je ne vous parle pas du dossier de presse en qui l’accompagne, qui a l’air d’avoir été écrit par les mêmes personnes qui pondaient les discours d’ il y a une dizaine d’années. Les plus de 25 ans, s’en souviendront.

Derrière la petite pointe d’accent suisse-allemand et quelques petites fautes de français, les chansons ne sont pas aussi bêtes qu’elles en ont l’air à la première écoute. Elles sont volontiers cyniques, et assez drôles, pas uniquement aux dépends du chanteur, qui en profite pour régler ses comptes avec l’industrie musicale. Et ou pas, il se débrouille plutôt bien dans notre langue quand même. Il faut le souligner, parce que depuis que je fais ces chroniques, en lisant certains dossiers de presse soi-disant en français, ce que j’ai en tête, c’est plutôt ça.

Pas de chanson , donc, mais des petites chansonnettes pop un peu kitsch et ultra synthétiques. Si tout cela était totalement premier degré, je n’aurai peut-être pas pioché cet EP. J’avoue. Mais derrière se cache Patrick Zeller, qu’on a déjà remarqué en Suisse romande comme la moitié masculine du groupe . Il nous a plutôt habitué à de l’electro trip hop beaucoup plus élaborée, et il compose aussi pour des films, des pièces de théâtre ou pour la publicité… Bref on sait de quoi le bonhomme est capable. Du coup on peut le laisser s’amuser sans trop s’inquiéter pour lui.

Malgré tout, la pire question qu’on pourrait me poser maintenant c’est : Mais est-ce que c’est bien ou pas ? Je ne sais pas. Je ne sais plus. Je suis perdu. C’est de la musique en plastique, c’est souvent assez cheap et les paroles peuvent laisser assez dubitatif par moment également. Mais dans le même temps, on voit bien que Plastic Patrick, ou Patrick Bertrand ou comme vous voudrez, l’a fait un peu exprès. C’est un exercice décontracté, qui assume d’être rigolo, voire carrément concon par moment. Considérant cet objectif, tout cela est plutôt réussi. Autant pour l’ultra pop et kitsch , sorti fin 2010, que pour , plus electro, six mois plus tard à peine.

Manque de chance, il semble que cette musique a été prise au premier degré, puisque tout cela est passé un peu inaperçu. Moi qui aime bien déconner, au moins je l’aurai repéré, mais c’est parce que, comme le dit la chanson intégrée au podcast… J’ai le .

 

Liens:

www.playpatrik.ch

Play Patrik sur mx3

Ecouter le dernier EP sur Bandcamp

 

Découverte Azimut, Emissions

A propos de l'auteur:

L'auteur n'a pas encore configuré son profil

Commentaires Facebook:

No Responses to “Découverte: Play Patrik”

Leave a Reply


Warning: Unknown: open(/home/www/a167fa605b0d6dbe15f34f923929d408/tmp/sess_d66454658a004481771fd1e7ad6b783a, O_RDWR) failed: Disk quota exceeded (122) in Unknown on line 0

Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/home/www/a167fa605b0d6dbe15f34f923929d408/tmp) in Unknown on line 0