Découverte: The Bianca Story – Coming Home

14 jan 2012    

Cette semaine, nous partons faire l’éloge de la troupe d’un artiste à barbe. Non nous ne parlerons pas des ZZ Top ou d’un best of de Georges Moustaki. Les habitués de cette chronique se doutent bien qu’il s’agit d’une barbe bien suisse, suisse-allemande, même. Une barbe qui trône bien en évidence sur un album sorti ce vendredi 13 janvier, celle d’Elia Rediger, chanteur du groupe .

Sans sa barbe, comme dirait , ne serait pas un groupe moins intéressant. Mais la pochette de nous montre un Elia Rediger en bon montagnard du siècle dernier, assis dans un chalet avec une miche de pain devant les photos jaunies de ses collègues. S’attarder sur cet imposante pilosité était donc tentant, puisqu’elle leur sert avantageusement de repère visuel permettant de reconnaître le groupe rapidement.

Il y a déjà longtemps que les 5 se baladent à travers la Suisse, et même à travers l’Europe. Certains me diront sans doute que ce n’est plus vraiment une découverte. Mais puisque je suis le seul à m’attarder sur des artistes suisse-allemands, il aurait été dommage de passer à côté de cet excellent nouvel album.

Signés maintenant en Allemagne sur le prestigieux label Motor, ils se sont payé le luxe de partir enregistrer à aux studios . Du coup, bien sûr, et encore heureux vu ce que coûte la journée d’enregistrement là-bas, le tout sonne extrêmement bien. Entre le rock héroïque, la pop synthétique et ce qu’ils appellent eux-mêmes l’, citant comme influence les B-52s, , ou plus moderne, LaRoux, leur son dansant mais élaboré fait des merveilles.

Si vous ne connaissez pas encore , il est plus que temps de vous pencher sur le cas de ces cinq artistes hyperactifs. Depuis leur premier album «  » en 2008, les membres du groupe n’ont en effet pas chômé. Musiciens mais aussi artistes visuels et multimédia ou comédiens, ils ont le don de surprendre et de revenir régulièrement avec de nouvelles idées inattendues. En 2009 par exemple, Elia Rediger et , l’homme aux synthés, nous ont carrément pondu un opéra electro, nommé Chris Crocker, du nom du fameux blondinet androgyne star de youtube qui voulait qu’on foute la paix à . Une réflexion sur la célébrité instantanée et le buzz qui a connu un bon succès à Bâle et à Zurich.

Pour une fois vous ne pourrez pas grogner, il y a largement de quoi aller les voir en concert. Ca commence tout de suite, puisqu’ils sont ce mercredi 18 janvier 2012 au Bourg à . Ils reviennent ensuite le vendredi 10 février à à dans le cadre du festival , et de nouveau à au le 22 mars, au retour d’un mois de tournée en Allemagne.

Découverte Azimut, Emissions

A propos de l'auteur:

L'auteur n'a pas encore configuré son profil

Commentaires Facebook:

No Responses to “Découverte: The Bianca Story – Coming Home”

Leave a Reply


Warning: Unknown: open(/home/www/a167fa605b0d6dbe15f34f923929d408/tmp/sess_2df0e71fdbfae04d01d3d4e514f69264, O_RDWR) failed: Disk quota exceeded (122) in Unknown on line 0

Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/home/www/a167fa605b0d6dbe15f34f923929d408/tmp) in Unknown on line 0