Découverte: Death By Chocolate

15 fév 2012    

Y a-t-il des morts agréables? Difficile à dire avant d’y être passé, mais le groupe de la semaine a su trouver une manière apparemment séduisante de passer l’arme à gauche, puisque son nom est .

Pour être honnête, ce n’est pas vraiment un souhait ou un plan d’avenir, mais simplement le nom d’un dessert chocolaté que le groupe a aperçu sur une carte de restaurant…  Eh oui, l’origine des noms de groupes, ça démystifie toujours un peu les choses.

Après plus de 140 concerts avec leur premier EP, incluant la première partie de au stade du à devant 40’000 personnes, le groupe a sorti en janvier 2012 son premier album, «  ».

Sur certains morceaux on peut comprendre comment ils se sont retrouvés à jouer avec . De manière assez peu surprenante, ce sont les moins bons de l’album, mais heureusement, ils restent quand même plus écoutables que les rois du pseudo-hard rock mainstream.

change d’échelle ces prochains jours, délaissant les stades bondés pour une date plus confidentielle, ce samedi 18 février au Box à Carouge. Plus intimiste, tout aussi sympa, et de toute manières beaucoup moins risqué que de jouer au Stade de Genève en ce moment. Vu comme paie ses factures d’électricité, ce serait un coup à se retrouver dans le noir à jouer en acoustique. Rien de tout ça au Box, où vous pouvez vous rendre sans aucune crainte de vous geler les fesses. Et vive le chocolat.

Comme souvent, cette semaine la version audio est plus complète et donc conseillée…

Découverte Azimut, Emissions

A propos de l'auteur:

L'auteur n'a pas encore configuré son profil

Commentaires Facebook:

No Responses to “Découverte: Death By Chocolate”

Leave a Reply