Impressions sonores: point sur le noctambulisme genevois

20 fév 2012    

Certains me diront que c’est trop tard, que ce sujet n’est plus d’actualité. Il fallait tout simplement en parler lorsque l’ était en grève et manifestait dans la rue accompagnée de plusieurs milliers de noctambules.

A ceci je répond: Oui c’est vrai. C’est vrai que nous ne vivons plus ces temps, mais je ne comprend pas pourquoi… Qu’est-ce qui a changé depuis la fermeture d’Artamis et depuis ces manifestations qui on fait beaucoup de bruit, pour un cours instant ?

A priori rien.

Et pourtant cette discussion, à l’image de tous les débats de notre silencieuse Suisse, me semble bien loin dans le passé, voir tombée dans l’oubli. Cependant, lorsqu’on a le porte-monnaie dégarni et que la nuit tombe, j’ai toujours ce sentiment que hiberne. Il est vrai que jusqu’à la semaine dernière le Festival Antigel couvrait non sans effort le manque, mais c’est avec un budget de plus d’un million et un travail acharné qu’ils ont pu se le permettre. Et permettez moi de vous dire que peut de personnes ont accès à ce genre de budget.

Le problème existe bel et bien et il est toujours d’actualité! Mais où est-il?

Et bien si l’on creuse un petit peu, on se rend bien compte que le véritable sujet de discussion est toujours le même : la internationale, manque drastiquement de salle pour offrir une digne de ce nom. Mais est-ce vraiment dû à un problème logistique ? La ville y met-elle vraiment du sien ?

Permettez-moi d’en douter lorsque je vois les avancées en la matière : la ville nous met à disposition la salle Sicli. Chouette!! C’est très gentil à elle, car c’est un lieu gigantesque à l’architecture somptueuse, rappelant un hangar à avion tout droit importé du Texas. Une merveille visuelle. Cependant l’acoustique est aussi bonne que dans une église et surtout, cerise sur le gâteau : ce lieu ne sera pas un lieu de spectacle mais bel et bien un nouvel endroit dévolue à l’architecture et au design. Et le pire dans tous ceci c’est qu’apparemment, c’est tout à fait dans l’esprit des Etats généraux de la nuit…

les Etats généraux de la nuit, « une semaine de débats et d’échanges d’idées pour mieux cerner les problèmes liés à la genevoise », qui n’aura encore servit à rien. Heureusement, que quelques personnes luttent et se bougent réellement, sans onanisme intellectuel, pour offrir des concerts et de l’amusement dans les derniers lieux qui résistent à l’envahisseur calviniste: les bars.

Et oui, alors que l’époque des squattes est depuis longtemps révolue, c’est au Chic, au Walden, au Bibarium, au Nemo et autres troquets que vous aurez la possibilité de voir des musicos en direct live et des joyeux énergumènes qui dansent autour d’une bonne cervoise. Et profitez-en car même ceci ne durera pas éternellement: arrive la nouvelle loi de Pierre Maudet, visant à éliminer les nuisances nocturnes.

Voyez vous-même : l’aseptisation de notre cité se fait même sur la . C’est horrible, c’est un scandale mais apparemment la pilule s’avale comme de rien, sauf peut-être accompagnée d’un petit hoquet par-ci, par-là. Mais bon on est aussi en train de régler ce petit problème avec la loi sur les manifestations, donc tout va bien.

Je m’indigne, je m’indigne. Mais bon, en tant que brave Genevois, je ne devrai même pas donner mon impression.

Emissions, Impressions sonores

A propos de l'auteur:

L'auteur n'a pas encore configuré son profil

Commentaires Facebook:

No Responses to “Impressions sonores: point sur le noctambulisme genevois”

Leave a Reply


Warning: Unknown: open(/home/www/a167fa605b0d6dbe15f34f923929d408/tmp/sess_add79d021d0a9686ea094e7504c80ddc, O_RDWR) failed: Disk quota exceeded (122) in Unknown on line 0

Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/home/www/a167fa605b0d6dbe15f34f923929d408/tmp) in Unknown on line 0