Impressions sonores: Fête des Travailleurs et Jours de mai

28 avr 2012    

Comme je suis un peu de mauvaise humeur,  j’ai décidé de vous parler de quelque chose que tout le monde connaît. Aucune surprise car on ne l’oublie pas. On ne l’oublie pas puisque c’est un jours férié. Et oui vous le considérez tous comme génial, vous hésitez même tous à faire le pont ce lundi. Vous l’avez devinez j’en suis sûr, si je suis ici, c’est pour vous parlez de ce premier Mai et de la fête du travail.

Tout le monde dit connaître ce jours férié mais saviez vous qu’en fait il ne l’est pas? Non apparemment en Suisse on n’a pas voulu l’officialiser bien qu’il soit rentré dans l’usage courant. Et saviez vous aussi, qu’en réalité ce n’est pas la fête du travail ? Ha bon, on vous a toujours dit que cela? Et bien on vous a menti.

A la base c’est la fête des travailleurs et elle était l’occasion rêvée pour de grandes manifestations des mouvements ouvriers et fut Instaurée comme journée annuelle de grève pour la réduction du temps de travail. Bref, une journée par an pour crier haut et fort : nous ne sommes pas du simple bétail, de l’engrais pour le patronat. Si vous ne le saviez pas, c’est normal. C’était justement le but des conservateurs, qui entre parenthèse doivent être très heureux de voir la loi sur les 6 semaines de vacances nous passer sous le nez.

Mais si je vous parle véritablement de ceci, ce n’est pas seulement pour vous faire un cours d’histoire ou pour miauler sur les drames politiques Suisse mais parce que ce premier Mai est aussi l’occasion choisie par le collectif Jours de Mai, pour ouvrir son festival Jours de Mai pour la quatrième année consécutive. Histoire de bien profiter de ces jours qui arrivent, bien loin de la loi du mouvement perpétuel : métro-boulot-dodo, instaurée aujourd’hui dans les pays industrialisé.

4 jours donc, au Bastion, au Moloko, au Spoutnik et au Zoo de l’Usine avec des projections, des discussions, des expositions et des concerts pour comprendre de manière intelligente et intelligible les mouvements anarchistes et libertaires. Sans dieu, ni maître, le principe du festival est que chacun peut y apporter quelque chose et que, à l’inverse de la folie consumériste et malgré tous ce qu’ils proposent, l’entrée est bien entendu prix libre.

Pour plus d’informations, vous pouvez aller d’ailleurs sur www.joursdemai.ch, histoire d’enlever les œillères qu’en Suisse on semble adorer porter. Enfin, ce n’est que mon impression.

Emissions, Festivals, Impressions sonores

A propos de l'auteur:

L'auteur n'a pas encore configuré son profil

Commentaires Facebook:

No Responses to “Impressions sonores: Fête des Travailleurs et Jours de mai”

Leave a Reply


Warning: Unknown: open(/home/www/a167fa605b0d6dbe15f34f923929d408/tmp/sess_0f5d293de3de8cccb06b6d80c5ed8045, O_RDWR) failed: Disk quota exceeded (122) in Unknown on line 0

Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/home/www/a167fa605b0d6dbe15f34f923929d408/tmp) in Unknown on line 0